Comment cultiver le raisin muscat bleu ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Juteux et sucré, le muscat bleu est très apprécié parmi les variétés de raisins de table cultivées. En plus d’être un vrai délice, il participe à l’embellissent des murs extérieurs d’une propriété. Le noir bleuté des grappes de ce muscat est imposant, ce qui fait de la culture de cette vigne une solution déco envisageable. Cependant, le muscat bleu est un type de raison aux caractéristiques uniques. Le cultiver demande quelques connaissances.

Le procédé et la période de culture du muscat bleu

Au mois de mars, d’octobre ou de novembre, vous pouvez bien entreprendre la culture du muscat bleu. Le mois de septembre, mois de la vendange, est également une période pour la mise en terre du plant. C’est la période d’automne et généralement celle de maturation de l’ensemble des plants de vigne. Une fois que vous avez trouvé le bon plant et que vous vous êtes renseigné sur les spécificités du raisin muscat bleu, vous pouvez passer à la méthode de plantation.

Lire également : Pourquoi installer une pergola dans son jardin ?

Le muscat bleu est un cépage qui s’adapte à tous les types de sols : ordinaire, caillouteux, calcaire, aride, etc. Un trou d’un diamètre et d’une profondeur de 50 cm est néanmoins recommandé pour bien installer le pied de la vigne. Cette largeur permet de bien étaler les racines du plant. Avant de le déposer, arrosez-le légèrement et faites une petite couche d’engrais organique dans le trou. Si la motte de terre est trop sèche, trempez-la pendant 10 à 15 minutes.

On parlera de bassinage dans une plantation en pot. Les petits trous du pot laissent l’eau s’infiltrer progressivement dans la terre, elle sera ainsi bien trempée. Pour une plantation en pot, assurez-vous d’utiliser un contenant dont la largeur offre un confort aux racines du plant. Si votre sol est tout le temps humide, il est préférable de le baliser avec un amas de cailloux ou du gravier.

A voir aussi : Quels matériels pour les travaux de jardin ?

Lorsque le muscat bleu est bien entretenu, son bourgeonnement peut être encore plus précoce que d’habitude. De toutes les variétés de vigne, ce cépage autofertile a la particularité de faire apparaître ses premières petites graines après 4 semaines seulement. Avec un bon traitement, elles peuvent apparaître plus tôt. L’essentiel de l’entretien se trouve dans la taille des bourgeons. Entre février et mars, il faudra tailler deux à quatre bourgeons sous le troisième œil.

Au mois de juin, pensez à débarrasser la vigne des pousses qui rivalisent avec elle. Le fait de tailler les bourgeons peut en effet paraître sévère, mais cette action est nécessaire pour permettre à la vigne de fructifier correctement. Par ailleurs, elle arrivera vite à maturité si vous lui coupez quelques feuillages pendant l’été. N’oubliez pas d’enlever les mauvaises herbes aussi souvent que possible. Dans l’idéal, un cercle de 50 cm doit séparer le plan de muscat bleu des mauvaises herbes.

cultiver raisin muscat bleu

Les conditions climatiques pour faire pousser du raisin muscat bleu

En général, les professionnels vous parleront de la nécessité d’exposer le muscat bleu au soleil. Ce paramètre mérite effectivement d’être pris en compte, car la vigne est meilleure quand elle est ensoleillée. L’exposition au soleil vous garantit une chair de grappe bien juteuse et sucrée. Cependant, le muscat bleu est reconnu pour sa capacité à résister à toutes les températures.

Même en période hivernale, il fleurit sans aucun problème. Des études indiquent qu’une plantation de muscat bleu fleurit en dessous de 10 °C. Le gel n’est donc pas un souci, si vous envisagez de planter cette vigne dans votre jardin. La structure métissée du muscat bleu, croisement de la Perle noire et du Garnier, lui permet en réalité de supporter toutes les conditions climatiques.

Ni le soleil et la chaleur de l’été, ni le froid et le gel de l’hiver, ne peuvent influencer son développement. Dans une région montagneuse, le muscat bleu se cultive avec succès. Par ailleurs, sa culture est appréciée grâce à sa résistance face aux maladies de la vigne. L’oïdium, le botrytis, le mildiou, l’excoriose et le black-rot sont des maux dont une plantation de vigne peut souffrir en période de forte humidité.

Mais la constitution génétique du muscat bleu le met à l’abri de ces différentes maladies. Le botrytis et l’oïdium ne peuvent atteindre ses grappes, parties essentiellement ciblées par ces deux maladies. Les belles feuilles de votre vigne ne seront pas non plus attaquées par les taches noires qui symbolisent la présence du mildiou.

Les supports pour la treille

Les vrilles du muscat bleu ont besoin d’un support pour s’accrocher. Vos murs extérieurs ne suffiront peut-être pas. C’est pourquoi d’autres supports comme une tonnelle seront utiles pour la treille de votre vigne. L’installation d’une pergola est également une bonne idée. Vous pouvez opter aussi pour la technique des fils tendus sur les murs. Dans tous les cas, restez en harmonie avec les plantes grimpantes ; un treillage sera parfait pour votre plantation.

Partager.