Comment enlever la mousse dans le gazon ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il n’est pas rare de voir des propriétaires peiner pour l’entretien de leur jardin. Bien évidemment, personne ne serait ravi de remarquer la formation de mousses ou de mauvaises herbes dans son gazon ! Toutefois, notez qu’à ce problème, il existe de meilleurs recours que les produits chimiques agressifs. Découvrez dans cet article des alternatives beaucoup plus efficaces et moins nocifs.

Retrait de mousse à la main

Si vous êtes passionné par le jardinage et que vous disposez de temps libre, vous n’aurez aucun mal à opter pour de démoussage de gazon à la main. Il sera notamment question de creuser un trou autour de la partie mousseuse pour la prélever.

A découvrir également : Les gazons synthétiques : une alternative pratique pour l'entretien des espaces verts

Ensuite, vous devrez profiter du temps chaud ou sec pour biner jusqu’à retirer toute la mousse. Pour un effet plus durable et plus décisif, il faudra de préférence opérer en pleine matinée pour favoriser le dessèchement de la mousse pendant la journée. Vous pourrez ainsi éviter qu’elle repousse à nouveau.

Aération du terrain

En vous munissant de chaussures à piques, vous pourrez facilement aérer votre gazon tout simplement en marchant dessus. La force du poids exercé par le corps aidera en effet à mieux implanter les pointes dans le sol de manière à améliorer la respiration du gazon.

A lire aussi : Pourquoi enlever la mousse du gazon ?

En l’occurrence, vous pourrez également faire appel à des professionnels qui à base de machines mèneront la tâche pour à votre place. Par ailleurs, il est préférable d’effectuer l’opération de drainage de sol aux environs des mois de février et mars. Il s’agit là de périodes très favorables pour débarrasser votre gazon de toute trace gènes.

Option de scarification du sol

La fin d’hiver offre toujours un temps idéal pour scarifier son jardin. Dans cette mesure, vous pourrez opter pour un scarificateur manuel lorsque vous disposez d’une petite surface. De même, pour les espaces moyens, il est bon de choisir un appareil électrique. Par contre, pour travailler sur une vaste étendue, il faudra préférer un scarificateur thermique.

L’optique de cette procédure étant de retirer du sol toute résidu de tonte, racines mortes et bien évidemment de mousse qui s’y sera incrusté. Après cela, il est également possible d’ameublir le sol en y ajoutant du sable, notamment lorsqu’il est trop argileux. La terre deviendra ainsi moins compacte et plus légère pour recevoir de l’eau.

On peut facilement le confirmer à travers le texte ci-dessus, l’entretien d’un jardin est une tâche aux multiples implications. Toutefois, avec les bons moyens, vous aurez l’aisance de remarquer à quel point enlever la mousse dans votre gazon peut être simple.

Utilisation de produits anti-mousse

L’utilisation de produits anti-mousse est également une option pour éliminer la mousse dans votre gazon. Toutefois, il faut savoir que ces produits ne sont pas écologiques et peuvent même être nocifs pour l’environnement s’ils sont mal utilisés.

Il existe deux types principaux de traitements anti-mousse : les produits chimiques et les produits naturels. Les premiers sont plus efficaces car ils contiennent des substances agressives qui tuent la mousse en quelques jours seulement. En revanche, ils peuvent également tuer d’autres plantations autour du gazon si vous n’êtes pas assez prudent. Leur impact sur l’environnement peut être désastreux s’ils ne sont pas utilisés correctement.

Les produits naturels, quant à eux, ont un effet moins rapide mais tout aussi efficace sur le long terme. Ils contiennent des bactéries ou des enzymes qui dégradent la mousse progressivement sans danger pour l’écosystème environnant.

Avant d’utiliser un produit contre la mousse dans votre jardin, il est indispensable de lire attentivement les instructions du fabricant ainsi que toutes les précautions nécessaires, telles que celles relatives au stockage et à l’élimination du produit non utilisé.

Choix de la bonne méthode de tonte pour prévenir la mousse

La méthode de tonte est aussi un aspect important à prendre en compte pour prévenir la mousse dans votre gazon. Effectivement, une mauvaise technique de tonte peut favoriser l’apparition de cette dernière.

Pensez à bien choisir les bons outils pour la tonte du gazon. Une tondeuse manuelle ou électrique avec des lames tranchantes et bien réglées est indispensable. Les tondeuses autoportées ne conviennent pas toujours aux petits jardins car elles peuvent endommager le sol en créant des ornières qui retiennent l’eau et favorisent ainsi la croissance de la mousse.

Il est aussi recommandé d’alterner les hauteurs lors de chaque passage afin que l’herbe ne soit pas coupée trop courte ou, au contraire, trop longue. Pour cela, vous pouvez régler différemment votre hauteur de coupe selon les passages (par exemple 5 cm puis 7 cm). Cela permettra d’éviter que le sol reste humide après avoir été coupé ce qui encourage la pousse rapide et agressive de la mousse.

Évitez, si possible, de couper plus d’un tiers des feuilles lors d’une seule journée afin que l’herbe conserve sa capacité à photosynthétiser correctement. Si vous choisissez une méthode différente, comme par exemple scarifier toutes les deux semaines, pensez à alterner vos interventions entre automne/hiver/printemps/été.

Suivre toutes ces recommandations devrait vous aider à obtenir un gazon sain sans recourir aux produits chimiques. Avec un peu d’entretien régulier, votre pelouse restera en bonne santé tout au long de l’année et vous pourrez profiter pleinement de votre jardin sans la présence envahissante de la mousse.

Partager.