Comment entretenir et faire refleurir une jacinthe ?

0

Vous avez des jacinthes dans votre jardin ou en pot et vous souhaiteriez les faire refleurir ? Dans notre guide spécial jacinthes, nous vous expliquons comment entretenir la jacinthe d’intérieur mais aussi la jacinthe en extérieur. Suivez tous nos conseils pour faire repartir vos jacinthes sans effort.

Jacinthe : une fleur avec ses spécificités

La jacinthe est une belle fleur bulbeuse que l’on reconnaît grâce à ses fleurs en grappes. Ses petites clochettes en étoiles ont une odeur reconnaissable qui décorent facilement un intérieur ou un jardin. En pot ou en terre, les jacinthes demandent un entretien minimum.

A lire également : Personnaliser son extérieur

Les trois espèces de jacinthes

Les jacinthes se trouvent aujourd’hui dans le commerce en variétés hybrides cultivées. Il existe trois espèces de jacinthes, appartenant à la famille des Asparagacées. Ces trois espèces de jacinthes, du genre hyacinthus, sont :

  • Hyacinthus litwinowii : originaire de Russie et de l’Est Iran et Méditerranée orientale. Cette espèce a engendré les espèces horticoles de jacinthes. Cette espèce est à végétation hivernale et à floraison tardive (mai), à clochettes bleu pâle. Le feuillage peut être moins large que celui des variétés horticoles et les clochettes sont aussi plus petites.
  • Hyacinthus orientalis : il s’agit de la jacinthe d’Orient (plusieurs variétés). Cette espèce vient de Méditerranée orientale. Elle est la parente de la jacinthe horticole. Ses fleurs sont parfumées, d’un bleu plus prononcé, avec floraison précoce (février). Feuilles larges, disponible en couleurs variées suite à hybridation horticole.
  • Hyacinthus transcaspicus : cette espèce de jacinthe est similaire à hyacinthus litwinowii (origine Iran) mais ses lobes sont plus courts que les tubes. Le feuillage est beaucoup plus fin que celui des variétés horticoles hybrides. Élégante et subtile, cette jacinthe peut se décliner en blanc et offrir la beauté de ses clochettes dès mars ou avril.

A lire aussi : Cadre de vie : 3 aménagements extérieurs à réaliser

Caractéristiques de la jacinthe

La jacinthe est une plante vivace qui apprécie le climat frais. Passée de la famille des liliacées (lys) à celle des Asparagacées et des Hyacinthacées. La jacinthe est caractérisée par ses fleurs en grappes, en forme de clochettes. 

Les grappes de fleurs sont en général denses et très parfumées, très colorées. On trouve de toutes les couleurs dans les jacinthes : bleu, rose, rouge, blanc, jaune, orangé… le tout, allant de la couleur pastel à la couleur vive. Les hybridations de fleurs ont permis l’existence de ces variétés. La jacinthe bleue reste la jacinthe d’origine.

Le feuillage des jacinthes est caractérisé par ses feuilles caduques d’un vert sombre. Selon l’espèce, vous trouverez des jacinthes à feuillage épais et large (variétés horticoles) ou, plus rares, des jacinthes bleues à feuillage fin, selon l’espèce recherchée.

Sur internet, il est aujourd’hui possible de trouver toutes sortes de bulbes pour composer votre jardin selon l’esthétique souhaitée. La jacinthe reste une fleur très facile d’entretien, qui est adaptable à l’intérieur (jacinthe en pot) comme à l’extérieur et aux massifs, à la rocaille ou aux petites bordures.

La jacinthe : une plante appréciée pour son esthétique

La jacinthe est une plante très appréciée des amoureux de fleurs et du jardin, pour la beauté et le parfum de ses fleurs. Désormais disponible en diverses couleurs, du blanc au bleu en passant par le rouge, le rose pâle ou le mauve et le violet, la jacinthe orne avec délicatesse et caractère votre intérieur ou un jardin.

Ces plantes à bulbes possèdent leurs spécificités d’entretien, de floraison et de soin que nous allons vous détailler. La jacinthe se trouve dans de nombreuses couleurs et déclinaisons qui embellissent un intérieur ou un jardin avec élégance, tout en diffusant leur parfum.

Certaines plantes sont communément appelées jacinthes sans toutefois faire partie du genre hyacinthus. On compte parmi elles la jacinthe d’eau, la jacinthe romaine et la jacinthe des bois.

Le saviez-vous ? La jacinthe est une plante comestible ! On l’utilise, comme la violette par exemple, pour réaliser des confiseries grâce à leur parfum plus ou moins prononcé.

Aujourd’hui, les jacinthes s’offrent en bulbe, en pot ou en plant fleuri prêt à replanter dans le jardin pour agrémenter de jolis parterres. Mais tout d’abord, faisons un petit point sur l’histoire et les origines de la jacinthe dans la culture.

Origine et histoire de la jacinthe

Dans la mythologie grecque, Hyacinthe signifie “jeune adolescent”. C’était un jeune homme – contrairement aux idées reçues ! – fils de Amyclas et Diomède. Les versions varient quant à l’origine familiale de Hyacinthe. Ce jeune homme se caractérisait par sa grande beauté. Il était profondément aimé d’Apollon et de Zéphyr, ce qui engendra des jalousies.

Apollon avait entrepris d’apprendre à Hyacinthe le lancer de disque, dans la tradition des jeux grecs. Il se dit que Zéphyr, vexé par l’amour d’Apollon pour Hyacinthe, dévia le disque d’Apollon, qui frappa Hyacinthe à la tempe et le tua. Du sang de Hyacinthe naquirent les fleurs que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de jacinthes. 

Crime passionnel ou accident ? Hyacinthe fait partie de ces nombreux personnages de la mythologie dont l’histoire nous ramène à notre humanité, à notre vulnérabilité et aux sentiments forts que chacun peut éprouver, parfois dans des extrêmes dangereux.

Aujourd’hui, le personnage de Hyacinthe a peu à peu été oublié mais reste la plante, reconnaissable grâce à son élégance et à ses fleurs odorantes et appréciées.

De la Perse à Versailles : la jacinthe hollandaise

Pour ce qui est de l’origine géographique de la jacinthe, il faut savoir que cette fleur a été ramenée d’Orient et notamment de Méditerranée. La fleur était connue des Grecs, des Perses (actuel Iran), des Romains et des Turcs, comme en attestent des représentations, miniatures et illustrations anciennes.

Cette plante a été introduite aux Pays-Bas aux alentours de la fin du XVIe siècle et a depuis été cultivée en horticulture. De nombreux cultivars ont été créés à partir de cette plante, qui devint alors une plante d’ornement en vogue, tout comme la tulipe.

Les jacinthes hollandaises ont voyagé et se sont aussi retrouvées dans les jardins de Versailles, pour le plus grand plaisir de Madame de Pompadour, la fameuse maîtresse du roi Louis XV. 

La jacinthe dans le langage des fleurs

Dans le langage des fleurs, la jacinthe reste le symbole de l’arrivée attendue du printemps. Appréciée pour la Fête des Grands-mères mais aussi pour les fêtes de fin d’année (floraison forcée), la jacinthe représente la joie du cœur et la joie de vivre. La fleur nous dit “je suis heureuse de vous aimer”. 

Selon la couleur de jacinthe choisie, la jacinthe peut avoir diverses symboliques. La jacinthe bleue transmet un message d’espoir (voire d’espoir amoureux), tandis que la jacinthe rose, plus classique, sera volontiers offerte à une amie.

Les émotions reliées à la jacinthe sont la joie d’aimer, l’amitié, l’amour durable et la promesse… d’un avenir heureux, d’une certaine fidélité. La jacinthe évoque aussi l’attirance et peut s’offrir pour des occasions telles que les anniversaires de mariage.

Si l’on en croit le mythe, la jacinthe peut aussi signifier l’imprudence, la jalousie et la tristesse pour un tort causé.

La jacinthe en parfumerie

La jacinthe est utilisée en parfumerie, mais plutôt en parfum recréé. Son absolue est en théorie extraite aux solvants volatils, mais la pratique est assez inexistante.

Ceci oblige les parfumeurs à recréer ce parfum de manière synthétique. Par cette méthode, on obtient des senteurs et des notes florales aussi parfaites que celles de la fleur d’origine. La jacinthe fait référence à des notes boisées, douces mais aussi rafraîchissantes, à touches orientales et gorgées de soleil. Une fragrance florale reconnaissable mais difficile à classer, et rappelant les encens et la richesse.

Comment conserver des bulbes de jacinthe ?

Une fois que la floraison de la jacinthe est terminée, que faire des bulbes de jacinthe ? Vos fleurs de jacinthe sont fanées, il est grand temps d’arracher les bulbes ou oignons de jacinthes. En effet, les bulbes à floraison estivale ont besoin d’être rentrés pour être conservés à l’abri du gel hivernal, même s’ils ne le craignent pas forcément. 

L’arrachage des bulbes et la conservation des oignons est non seulement conseillé pour la jacinthe mais aussi pour les plantes de type bégonia, canna, glaïeul, dahlia, etc., et ce, dans les régions où le gel est un phénomène courant. D’autres bulbes peuvent tout à fait rester en terre : c’est le cas des narcisses, des jonquilles, des tulipes botaniques ou encore de certains iris.

En arrachant vos bulbes de jacinthe, vous les réservez et les laissez sécher, pour les replanter l’année suivante. Un excellent moyen de perpétuer vos jacinthes de manière totalement naturelle, tout en vous occupant avec soin de vos plantes d’intérieur ou de votre jardin !

Que faire avec des jacinthes fanées ?

Une fois les jacinthes fanées, vous pouvez :

  • Attendre que les feuilles soient totalement jaunies. 
  • Arracher les bulbes de jacinthes avant le jaunissement des feuilles

Si vous décidez d’arracher les bulbes avant jaunissement complet du feuillage, ne détachez pas les feuilles et replacez les bulbes en terre jusqu’au jaunissement complet. Continuez d’arroser la plante sans mouiller le feuillage.

Ensuite, entreposez quelques jours les bulbes dans un endroit sec et aéré. Enlevez les tiges et les feuilles séchées, nettoyez les bulbes des résidus de terre, coupez toute tige, racine ou feuille qui dépasse pour ne garder que le bulbe. Mettez les oignons de jacinthe dans des cagettes, du papier journal ou des sacs en papier, en notant bien les variétés.

Afin d’optimiser la conservation de vos bulbes, vous pouvez aussi utiliser un fongicide. Les bulbes en cagettes ou en sac doivent être conservés dans un endroit sec, sombre et aéré. Une cave ou un garage sont des endroits idéaux pour le repos des bulbes avant plantation l’année suivante, à l’automne (plantation en pleine terre).

Comment faire repartir une jacinthe ?

Vous avez une jacinthe d’intérieur ? Il n’est pas rare de la voir refleurir l’année suivante. Pour cela, il faut suivre un minimum d’entretien. Vous devez tout d’abord avoir suivi les précautions précisées ci-dessus, sur l’arrachage et la conservation des bulbes de jacinthe. Une jacinthe a très peu de chances de repartir d’une année sur l’autre si vous ne mettez pas le bulbe au repos.

À l’automne, les bulbes de jacinthe n’ont pas besoin d’être réhydratés et nécessitent plutôt une terre légère sans excès d’humidité (risque de pourrissement). Placez ensuite vos bulbes directement en pleine terre ou en pot, en trou profond. Vous prendrez soin de préparer une bonne couche de drainage (billes d’argile) puis de verser un terreau ou de la terre de jardin mélangée à du sable.

Il faut toutefois être prévenu : une jacinthe dont la floraison a été forcée ne peut pas forcément refleurir avant 2 voire 3 ans de repos. Un forçage épuise le bulbe. Par exemple, une jacinthe fleurie en décembre est forcée et non en floraison naturelle.

Par ailleurs, si votre jacinthe était en vase, sans bulbe, aucune floraison suivie n’est envisageable : la plante a besoin d’un bulbe reconstitué et fort.

Jacinthe : entretien annuel

La jacinthe est une plante relativement simple d’entretien. C’est aussi pour cela qu’elle est appréciée des jardiniers et des amateurs de fleurs. Il existe plusieurs manières d’entretenir la jacinthe, selon qu’elle est en pot, en pleine terre ou en intérieur.

Planter et entretenir une jacinthe d’extérieur

Au moment de planter vos bulbes de jacinthe en extérieur (automne) et en pleine terre, voici les précautions :

  • Creusez un trou d’environ 20 cm de profondeur.
  • Choisissez le diamètre du trou en fonction du nombre de bulbes à disposer 
  • Disposez des graviers ou des billes d’argile au fond afin de drainer
  • La terre à disposer au-dessus doit être aérée et mélangée avec du sable et du terreau
  • Déposez les bulbes en gardant 3 fois leur hauteur au dessus d’eux
  • Recouvrir, tasser légèrement et arroser

L’entretien des jacinthes est ultra-simple : un peu d’arrosage en laissant sécher le substrat, couper les fleurs fanées et enlever les feuilles complètement jaunies si besoin, au fur et à mesure.

La jacinthe est heureuse en extérieur à mi-ombre, sur des bordures, des rocailles, dans des jardinières ou sur un parterre. Un engrais pour plantes fleuries peut être ajouté. 

Planter et entretenir une jacinthe d’intérieur en pot

Pour votre jacinthe en pot, prenez soin de savoir si c’est une jacinthe forcée (fleurie en décembre) ou naturelle. Pour les jacinthes forcées, il faudra éviter de replanter les bulbes l’année suivante : ils auront d’abord besoin de se reconstituer et de se reposer (2 ou 3 ans d’attente).

Une fois vos bulbes prêts, voici la marche à suivre :

  • Constituer une couche drainante au fond du pot
  • Recouvrir de sable et terreau (2/3 du pot)
  • Déposer les bulbes 
  • Recouvrir sous 3 fois leur hauteur
  • Tasser, arroser

Vous n’avez plus qu’à entretenir votre jacinthe en pot. La plante pousse, la floraison se fait. Ayez soin d’arroser de temps en temps sans toutefois laisser le substrat humide. Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure : ceci encourage une floraison plus longue et soutenue. La jacinthe ne supporte pas trop l’humidité constante, qui peut faire pourrir le bulbe.

En intérieur, évitez de placer votre jacinthe en pièce confinée ou en pleine lumière directe. Le parfum est certes agréable mais peut occasionner des maux de tête ou des troubles du sommeil. La lumière directe sera quant à elle néfaste à la jacinthe, qui risque de se dessécher.

Comment forcer la floraison d’une jacinthe en hiver ?

Si vous voulez à tout prix faire l’expérience de floraison forcée en décembre, pour les fêtes, ayez bien conscience que ce processus risque d’épuiser le bulbe, ce qui peut l’empêcher de refleurir.

La technique du forçage est utilisée depuis le XVIIe siècle sur les bulbes. Pour ce faire, il faut procéder comme suit :

  • Préparer les bulbes dès le mois de juillet, août ou septembre
  • Enfermer vos bulbes dans un sac plastique pendant 6 semaines dans un bac à légumes (au réfrigérateur)
  • Placez vos bulbes dans un vase de forçage acheté au préalable (col rétréci)
  • Remplir le vase jusqu’au col avec de l’eau 
  • Un morceau de charbon placé dans cette eau évitera que l’eau ne croupisse
  • Placer le bulbe pointe vers le haut, en laissant 2 cm entre le fond du bulbe et la surface de l’eau
  • Placer le vase de forçage avec son bulbe dans une pièce lumineuse et chauffée
  • Le but est de simuler le changement de saison en créant l’illusion
  • En décembre, vous aurez une jacinthe forcée et fleurie à offrir si vous le souhaitez

Une fois le bulbe forcé et la plante fleurie et fanée, le bulbe ne pourra pas être forcé à nouveau. Attendez 3 ans avant de la replanter en pleine terre ou en pot, en suivant les précautions que nous vous donnons ci-dessus sur la conservation des bulbes.

Important : tous les bulbes de fleurs ne sont pas disposés à être forcés. Les jacinthes s’y prêtent bien et les bulbes à floraison printanière sont plus susceptibles de bien réagir à cette technique parfois décriée.

Et les jacinthes du commerce ? 

Toute l’année, si vous voyez des jacinthes fleuries, vous pouvez être sûr qu’une technique de forçage a été employée afin de répondre aux attentes des clients ou de leur proposer des jacinthes pour toutes les grandes occasions et les fêtes.

La question du respect du rythme naturel des plantes se pose, surtout si le bulbe est épuisé et doit ensuite être jeté. De plus en plus de fleuristes tentent de proposer des produits de saison, au même titre que pour les fruits et les légumes. Ceci permet de respecter une éthique et de réapprendre à écouter la nature sans la forcer.

La technique du forçage est toutefois idéale pour les personnes n’ayant pas de balcon ou de jardin. La jacinthe est une plante qui s’adapte bien aux intérieurs. Aujourd’hui, la jacinthe que l’on trouve dans le commerce est une plante habituée à la culture sous serre. Elle reste donc fragile et peut souffrir de la présence de parasites.

Un substrat humide mais pas noyé est nécessaire afin d’éviter d’encourager la présence de parasites. Évitez les pots sans drainage qui reposent sur une coupelle remplie d’eau. En effet, l’eau stagnante attire les parasites et encourage le développement des maladies. Un bulbe de jacinthe trop humide pourrira et ne pourra pas donner de belles fleurs.

Comment consommer la jacinthe ?

La jacinthe est bel et bien une fleur comestible. Utilisez-la en cuisine, pour décorer ou agrémenter une entrée ou pour les placer sur des confiseries maison. 

Il se dit que la présence d’une jacinthe peut aider à résoudre des situations complexes, ou des problèmes de stress. Sa consommation en revanche n’offre rien de prouvé sur ses bienfaits et il est vivement recommandé de se renseigner avant de consommer une fleur.

Le parfum de la jacinthe vous est offert pour le plus grand bonheur des yeux, de l’odorat mais aussi des papilles ! Vous pouvez aussi composer des salades avec quelques fleurs. La bourrache, la violette et les capucines sont d’autres fleurs qui pourront se consommer et décorer vos plats en finesse et en couleurs.

Vous savez désormais  tout sur la jacinthe : à vous de jouer et de dessiner le paysage de votre jardin en couleurs !

Où acheter des bulbes de jacinthes ?

Les jacinthes sont des fleurs très convoitées pour leur esthétique. De ce fait, beaucoup d’entre nous souhaite posséder quelques-unes de ses plantes afin d’égayer son intérieur. Mais où est-il possible d’acheter des bulbes de jacinthes ? Eh bien il vous est possible de trouver votre bonheur directement en magasin, chez votre fleuriste, qui pourra en plus vous conseiller sur l’entretien. Cependant, si vous ne trouvez pas la variété que vous cherchez, il vous est également possible d’acheter des bulbes de jacinthes sur internet. Vous y trouverez une très grande variété de jacinthes et donc par conséquent un très large choix. Impossible que vous ne trouviez pas la jacinthe parfaite pour vous.  

Conseils pour cultiver les jacinthes

Si vous possédez des jacinthes mais que vous n’avez pas réellement la main verte, vous aurez sûrement besoin de quelques conseils. Voici quelques conseils pour cultiver les jacinthes

Tout d’abord, il est important de choisir le bon moment pour planter vos jacinthes. En effet, planter à un mauvais moment de l’année ne favorise pas leur développement. Il est donc conseillé d’effectuer la plantation de vos jacinthes à l’automne. Effectivement, l’automne est la période idéale pendant laquelle vous devez planter vos jacinthes. Ensuite, il est aussi primordial de bien préparer la plantation de vos fleurs. Vous devez tout d’abord choisir les bulbes de vos jacinthes. Ces derniers doivent être bien fermes, lourds, et ne doivent pas comporter de blessures particulières ou de tâches, ni de moisissures, qui pourraient indiquer un mauvais état de santé. Puis, vous devez vous atteler à la préparation du sol pour la plantation de vos bulbes de jacinthes. Pour cela, nettoyer le sol, retirer toutes les mauvaises herbes, puis bêcher ce dernier sur une profondeur d’environ 15 cm. Dernière étape avant la plantation, veuillez glisser un mélange de terre de bruyère et de sable. L’exposition de votre plantation à un rôle à jouer : vos jacinthes doivent se trouver au soleil, mais légèrement à l’ombre. Votre sol doit être un sol correctement drainé et plutôt léger. Si vous décidez de planter plusieurs bulbes de jacinthes, alors vous devez faire attention à la distance entre les différents plants. Afin de ne pas compromettre le bon développement individuel de vos plantes, mais aussi, selon l’effet que vous souhaitez donner à votre plantation, il est recommandé de laisser un espace d’environ 10 à 20 cm entre les plants. 

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons