Tout savoir sur le lombricomposteur

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le lombricomposteur, ou vermicomposteur est idéal pour ceux qui ne disposent pas d’un jardin ou d’une cour pour pouvoir installer un compost plus traditionnel. Son utilisation convient parfaitement aux appartements ! Sans odeur, il est facile à entretenir et à utiliser. Mais en quoi consiste-t-il ? Et comment bien le choisir ? Nous vous expliquons tout dans cet article !

Comment fonctionnent les lombricomposteurs ?

Le lombricomposteur fonctionne grâce à des vers : ils mangent les déchets que vous placez dans le bac qui a été prévu à cet effet. Ce procédé les transforme en excréments qui contiennent de la matière organique digérée. Le résultat se présente sous la forme d’un compost noir et granuleux aux propriétés particulièrement fertilisantes.

A voir aussi : Quelles sont les meilleures distractions pour les enfants ?

En bois ou en plastique, il est composé de plusieurs étages :

  • Le 4e étage est dédié aux nouveaux déchets, tels que les épluchures, les déchets de cuisine ou les déchets ménagers.
  • Le 3e étage est dédié aux déchets organiques qui ont commencé à se décomposer.
  • Le 2e étage est dédié au compost qui est bien mûr.
  • Le rez-de-chaussée est dédié au jus de compost, c’est-à-dire à sa forme finale. Il est généralement équipé d’un robinet qui permet de le récupérer facilement.

Comment choisir son lombricomposteur ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix de votre lombricomposteur. En premier lieu, vous devez définir la quantité de déchets que vous avez à recycler afin de choisir sa taille. En toute logique, vous devrez donc choisir un modèle plus gros si vous êtes une famille de 4 personnes, que si vous vivez seul. En moyenne, comptez un vermicomposteur contenant 500 grammes de vers pour un couple.

A lire aussi : L’utilisation d’un engrais localisé sur maïs pour un meilleur rendement et une limitation des pertes

Le second critère à prendre en compte est le matériau qui le compose. Le bois sera plus esthétique que le plastique, mais également plus résistant aux variations de température. Notez qu’il aura tendance à bouger avec l’humidité. Le plastique est, lui, plus facile à nettoyer, mais ne sera pas idéal pour l’extérieur à cause de son faible pouvoir isolant.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons