Comment installer un kit de clôture en bois ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

À la différence des panneaux rigides qui sont constitués d’une unique partie grillagée, le panneau en bois composite est constitué de plusieurs lames qu’on glisse entre deux poteaux solides en aluminium. En général, pour une seule travée en bois composite, vous avez besoin de deux poteaux et d’un certain nombre de lames en fonction de la hauteur.

Vous devez donc être à mesure de calculer exactement le nombre de lames à empiler pour atteindre la hauteur de clôture souhaitée. Le kit clôture en bois est justement ce qu’il vous faut.

A lire également : Pour protéger votre potager, pensez à la serre !

Le kit clôture en bois composite : facilitez-vous la tâche

Le kit cloture bois en composite a un fonctionnement tout à fit simple. Ne vous tracassez surtout pas avec les calculs d’addition et de multiplications. Il existe des solutions en ligne conçues pour faire les calculs pour vous. Il vous suffit juste de renseigner la hauteur que vous souhaitez pour votre clôture ainsi que sa longueur. Vous devrez également mentionner tous les produits nécessaires pour la pose de votre clôture.

Qu’il s’agisse de lames intermédiaires, de finitions, de poteaux, de renforts en acier ou en aluminium, ils représentent tous des produits compris dans le kit de clôture en bois composite. Vous avez ainsi la possibilité de commander en toute tranquillité tout en profitant de l’expertise ainsi que de la qualité des produits comme par exemple ceux de la gamme EasyClôture.

A lire aussi : Les avantages d’une piscine extérieure

Une gamme variée de kit en fonction des types de clôture

Il existe une grande variété de kits clôture selon les catégories de clôture. À côté du kit clôture en bois composite, vous avez également les panneaux rigides, le grillage soudé dont le principe de traitement est sensiblement le même.

L’objectif pour l’entreprise en charge de l’installation du kit de vous décharger de tout ce qui concerne les calculs afin que vous puissiez vous concentre sur l’essentiel. Votre responsabilité étant de passer votre commande en tenant compte des spécifications de votre clôture, ensuit de recevoir votre kit pour finaliser la réalisation de votre clôture.

Comment installer un kit de clôture en bois

Étapes de la pose de votre clôture en bois

L’installation d’une clôture en bois composite ne requiert pas une technique particulière. Il faut juste se référer à un protocole bien précis qui se présente en quelques étapes simples. Il faut au préalable vérifier le contenu du kit que vous avez reçu et également rassembler le matériel nécessaire. Une fois que ce préalable est réalisé, vous pouvez dès lors commencer l’installation.

Étape 1 : définir les limites de votre clôture

Étape 2 : maquez la position des deux premiers poteaux selon la fiche TP

Étape 3 : creusez les deux premiers trous et sceller les poteaux à l’aide du béton

Étape 4 : glissez une lisse basse en alu dans le premier poteau et scellez

Étape 5 : faites de même pour le deuxième poteau

Étape 6 : insérez un renfort en acier à chaque 4 lames

Étape 7 : superposes les lames composites entre les poteaux

Étape 8 : finalisez votre travée avec une lisse haute

Étape 9 : insérez les glissières dans vos poteaux d’extrémité ainsi que sur les chapeaux des poteaux

Les avantages d’une clôture en bois : esthétique et écologique

Les clôtures en bois présentent de nombreux avantages, tant sur le plan esthétique que sur le plan écologique. En optant pour une clôture en bois, vous ajoutez une touche chaleureuse et naturelle à votre jardin ou à votre propriété. Le bois offre un charme intemporel qui s’harmonise facilement avec tous les styles architecturaux.

En plus d’être esthétiquement agréable, le bois est aussi un matériau respectueux de l’environnement. Contrairement aux matériaux synthétiques tels que le PVC, la production du bois ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques nocifs ni la libération de substances toxiques dans l’air ou dans le sol.

Les clôtures en bois peuvent être fabriquées à partir de sources renouvelables comme des essences locales certifiées FSC (Forest Stewardship Council). Cela signifie que ces arbres sont cultivés et récoltés de manière responsable afin de préserver les écosystèmes forestiers et maintenir une gestion durable des ressources naturelles.

Un autre avantage indéniable des clôtures en bois est leur durabilité. Bien entretenues, elles peuvent résister aux intempéries pendant de nombreuses années sans perdre leur aspect original. Il suffit simplement d’appliquer régulièrement un traitement protecteur pour prévenir la dégradation due aux rayons UV, à l’humidité et aux moisissures.

Les clôtures en bois offrent aussi une excellente isolation phonique et thermique par rapport à d’autres types de barrières. Elles peuvent ainsi vous protéger des bruits extérieurs tout en maintenant une température confortable à l’intérieur de votre propriété.

Les clôtures en bois sont un choix esthétique et écologique pour délimiter votre espace extérieur. Elles apportent une touche naturelle et chaleureuse tout en préservant la planète. Opter pour une clôture en bois, c’est choisir le mariage harmonieux entre le respect de l’environnement et le charme intemporel du bois.

Les précautions à prendre avant l’installation de votre clôture en bois

Avant de vous lancer dans l’installation d’une clôture en bois, pensez à prendre certaines précautions pour garantir le bon déroulement des travaux et la durabilité de votre installation. Voici quelques points importants à considérer :

Étude du terrain : Avant toute chose, il est primordial d’étudier attentivement le terrain sur lequel vous souhaitez installer votre clôture en bois. Assurez-vous qu’il soit plat et exempt de tout obstacle ou racine qui pourrait gêner la pose des poteaux.

Définition des limites : Pensez à bien définir les limites exactes de votre propriété avant d’installer une clôture en bois. Consultez un géomètre si nécessaire pour éviter tout litige avec vos voisins par la suite.

Vérification des réglementations locales : Renseignez-vous auprès des autorités locales concernant les éventuelles réglementations en vigueur quant à l’installation d’une clôture dans votre zone résidentielle. Respectez ces règles pour contribuer au maintien harmonieux du paysage urbain.

Choix du matériau : Optez pour un bois adapté aux conditions climatiques locales ainsi qu’à vos besoins spécifiques (par exemple : traitement anti-insecte, résistance aux intempéries). Un choix judicieux contribuera à prolonger la durée de vie de votre clôture.

Maintenance future : Considérez aussi les exigences d’entretien nécessaires pour préserver l’apparence et la solidité de votre clôture en bois. Prévoyez les traitements nécessaires (lasure, vernis, peinture) pour protéger le bois des agressions extérieures.

Préparation du terrain : Avant de commencer l’installation proprement dite, préparez le terrain en enlevant les obstacles tels que les pierres, les racines ou tout autre élément pouvant entraver la pose des poteaux et des panneaux.

Solide fixation : Assurez-vous que chaque poteau soit correctement ancré dans le sol afin de garantir la stabilité de votre clôture en bois. Utilisez du ciment ou un système de scellement adapté pour une fixation solide et durable.

Protection contre l’humidité : Veillez à bien traiter le bas des poteaux avec un produit hydrofuge pour éviter leur dégradation prématurée due à l’humidité présente dans le sol.

En suivant ces précautions avant l’installation de votre clôture en bois, vous vous assurez d’une installation réussie et pérenne. N’hésitez pas à consulter un professionnel si nécessaire pour obtenir des conseils spécifiques à votre projet particulier.

Partager.