Comment planter une haie de thuyas ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une haie de cèdre est idéale pour vous protéger des regards indiscrets et du vent ! Une fois plantés de façon optimale, ces conifères à feuilles persistantes formeront une haie opaque tout au long de l’année.

Choix de l’emplacement pour planter une haie de cèdre

Le cèdre est plutôt un arbuste facile et pousse très rapidement lorsque les conditions de croissance lui conviennent. Il est satisfait de la majorité des sols à condition qu’ils soient bien drainés.

A lire aussi : Pourquoi acheter une table pour votre jardin ?

Préférez des variétés comme ‘Atrovirens’ ou ‘Excelsa’ si vous voulez obtenir une belle hauteur de haie rapidement. Si vous êtes plus attaché au côté esthétique, regardez les cultivars de feuillages dorés tels que ‘Aurea’ ou l’étrangère’ Zebrina ‘striés de jaune.

Rustique, le cèdre, n’a pas peur du gel, ni plus de la sécheresse, sa plantation, en automne ou au printemps hors période de gel, peut donc être considérée sans crainte dans la plupart de nos régions. Choisissez, de préférence, un ensoleillé ou emplacement demi-ombre pour installer votre haie.

A lire en complément : 6 conseils et astuces pour ameliorer votre jardin

Attention, la loi oblige à planter des arbres qui atteignent plus de 2 mètres lorsque les adultes au moins 2 mètres de la limite séparative. Cependant, si vous gardez la haie à une hauteur raisonnable ou choisissez des cultivars de culture plus compacts, la distance peut être revisitée à 50 cm de la limite de propriété.

Préparation du sol pour planter une haie de thujas

Certains jardiniers ouvrent un trou individuel pour chaque pied de cèdre, mais le plus simple reste à creuser une tranchée sur toute la longueur de la future haie. Pour ce faire, matérialisez son emplacement en utilisant une ligne bien tendue.

Ensuite, utilisez une tondeuse Mantis pour préparer le sol et faciliter le travail. La motobêche ouvrira la tranchée à une profondeur d’environ 30 centimètres. La largeur doit être d’au moins 60 cm.

Une fois la tondeuse passée, continuez le travail avec une bêche jusqu’à ce qu’elle atteigne une profondeur de 60 cm.

Si le sol est vraiment trop pauvre ou très compact, évacuez-le et préfèrent le sol végétal. Dans un sol argileux lourd, ajouter du compost et du sable de rivière pour assurer un bon drainage et éviter la stagnation de l’eau aux racines.

Une fois la tranchée créée, perler le fond et verser un peu d’engrais de plantation d’arbustes, cela facilitera la récupération.

Planter une haie de thuyas

Plongez la motte arbuste dans de l’eau à température ambiante pour bien hydrater. Laissez-le jusqu’à ce qu’aucune bulle d’air ne monte à la surface, ce qui indique que la motte est bien trempée.

Ensuite, sortez votre arbuste du récipient. Si nécessaire, découpez-le afin de ne pas blesser les racines trop compactes.

Verser un lit de terre au fond de la tranchée et placer un thuya Emeraude tous les 80 cm. Ils auront ainsi la place pour se développer.

Installez chaque sujet droit et assurez-vous que le surface du sol correspond au niveau de la couronne de la plante.

Branchez la tranchée en compactant la terre que vous allez avec le pied.

Arrosez abondamment dans un bol formé au pied du cèdre. Pour assurer une bonne récupération, arrosez au moins une fois par semaine dans le temps des mois secs après la plantation.

Et pour l’entretien de votre haie, Mantis vous propose des haies sans fil, classiques ou sur poteau.

Entretien et taille d’une haie de thuyas

Une fois plantée, votre haie de thuyas nécessitera un entretien régulier pour garder sa forme et sa densité. La taille est l’une des étapes les plus importantes pour maintenir la haie en bonne santé et éviter qu’elle ne devienne envahissante.

La première taille doit être effectuée environ un an après la plantation et consiste à couper le tiers supérieur des pousses. Cette technique stimulera la croissance latérale du thuya, ce qui garantira une meilleure densité à long terme.

Il suffit de tailler deux fois par an : au printemps avant la repousse et en été lorsque celle-ci a bien démarré. Il faut des outils de qualité afin que les coupures soient nettes et précises sans blesser les branches.

Dans le cas où vous souhaitez réduire significativement la hauteur ou l’épaisseur de votre haie, il faut surveiller les ravageurs tels que les araignées rouges ou les pucerons. Si cela se produit, utilisez un insecticide naturel adapté à ces types d’insectes pour protéger vos arbustes en toute sécurité.

N’oubliez pas l’arrosage automatique qui peut être utilisé avec beaucoup d’avantages pour aider dans l’entretien des haies. Les systèmes d’arrosage automatique peuvent être installés dans la plupart des jardins et permettent de maintenir un niveau d’eau constant pour vos thuyas, ce qui est essentiel pendant les périodes de sécheresse.

Avec ces quelques conseils simples, vous pouvez facilement entretenir votre haie de thuyas en toute sécurité et garantir qu’elle restera belle et dense année après année.

Les avantages environnementaux d’une haie de thuyas dans son jardin

En plus d’apporter une touche esthétique à votre jardin, planter une haie de thuyas présente aussi des avantages environnementaux. Les arbustes sont capables de fournir un habitat naturel pour la faune locale, offrant un refuge pour les oiseaux et les petits animaux.

Ils peuvent aider à améliorer la qualité de l’air en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) et autres polluants atmosphériques nocifs tels que le NOx ou le SOx. Effectivement, chaque mètre carré de haie peut absorber jusqu’à 5 kg de CO2 par an.

La dispersion du vent est aussi améliorée grâce aux haies végétales qui permettent aux vents forts d’être brisés par les feuilles des arbustes plutôt que directement contre vos fenêtres ou portails.

Il faut savoir que ces plantations contribuent à la lutte contre l’érosion des sols. Les racines des arbustes agissent comme un système de retenue efficace en stabilisant le sol et empêchant ainsi son érosion lorsqu’il y a des pluies torrentielles dans certaines régions du monde.

Cultiver une haie signifie donc s’engager dans une démarche écologique simple mais efficace tout en créant un espace vert paisible et agréable pour vous-même ainsi que votre entourage immédiat. En choisissant donc le thuya comme essence principale pour créer sa haie, on protège alors pas seulement notre santé visuelle, mais aussi l’environnement.

Partager.