Comment procéder à l’entretien des machines de motoculture ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’achat d’une machine de motoculture n’entraine pas seulement son utilisation. Il est également important de penser à son entretien afin qu’elle soit toujours opérationnelle. En effet, lorsque vous faites usage de ce matériel, les pièces qui la composent perdent peu à peu de leur efficacité et sont abimées avec le temps.

Ce qui a un impact direct sur le fonctionnement de la machine. Il est donc évident que seul un entretien pourrait la maintenir dans un bon état. Découvrez ici comment procéder pour l’entretien des machines de motoculture.

A lire également : Faut-il acheter une tronçonneuse de marque Husqvarna ?

Achetez des pièces de rechange d’origine

Pour entretenir les machines de motoculture, plusieurs dispositions sont à prendre. L’achat des pièces de rechange fait partie intégrantes des démarches. Elle survient notamment lorsque votre engin se met en panne, en raison du dysfonctionnement d’une de ses composantes.

Ainsi, France Motoculture met à votre disposition une diversité de pièces de rechange d’origine, quelle que soit la marque de votre matériel de motoculture. C’est un professionnel qui se distingue sur le marché en offrant toutes les pièces de la marque Honda, Echo, Stihl, Husqvarna. Si vous souhaitez faire usage de votre machine à nouveau, vous pouvez donc vous rendre sur son site.

A découvrir également : Comment reconnaître un bon broyeur de végétaux ?

Il est recommandé d’utiliser des pièces d’origine, afin de maintenir le niveau de performance de la machine, même après une panne. C’est surtout une façon d’entretenir votre machine pour en profiter le plus longtemps possible.

procéder à l’entretien des machines de motoculture

Faites usage de la bonne huile

Pour les engins motorisés et les machines de motoculture en particulier, l’utilisation des huiles est une obligation. Il n’y a pas d’usage d’une machine en bon état sans la lubrification de certaines composantes. A cet effet, vous devez vous procurer les huiles pour votre matériel de façon assez régulière.

La fréquence suivant laquelle vous en faites usage aiderait à déterminer le nombre de fois que la vidange du moteur doit se faire sur une période déterminée. Il y a également les huiles pour les chaines à utiliser afin de faciliter leur fonctionnement.

Par ailleurs, l’obligation de faire usage de ces huiles n’exclut pas la vigilance à montrer lors de l’achat. Si vous souhaitez préserver l’efficacité de votre matériel de motoculteur pour de nombreuses années, vous devez acheter les produits qui correspondent à la marque de l’engin.

France Motoculture vous facilite la tâche avec la distribution des huiles d’origines, qui renforcent le moteur des engins pour un fonctionnement optimal. Vous devez également faire usage d’essences qui ne présente pas de saleté pouvant endommagée votre engin. Tout ceci participe à l’entretien de votre machine.

Contactez un professionnel

Si vous ne disposez des compétences nécessaires pour entretenir votre machine de motoculture, vous avez la possibilité de bénéficier des services d’un professionnel en la matière. En effet, l’entretien des engins motorisés, quelle que soit leur destination, nécessite une certaine maitrise pour mieux s’y prendre tout seul. Le dispositif qui alimente le fonctionnement est généralement sensible.

Ce qui signifie qu’une mauvaise manipulation pourrait créer un autre problème, et en même temps d’autres dépenses.

En cas de doute, l’option la plus judicieuse est de faire appel à un professionnel qui pourra vous faire bénéficier de son expertise. Étant mieux ressourcé que vous, son intervention pourrait vous permettre d’en savoir plus et aussi de maintenir votre matériel dans un meilleur état. Toutefois, vous devez payer quelques montants en contrepartie pour la prestation.

Nettoyez régulièrement votre machine

Le nettoyage de votre équipement est aussi crucial pour le maintenir en parfait état. En effet, la saleté et les débris peuvent s’accumuler sur la surface de la machine, causant des dommages à long terme. Les résidus d’herbes ou autres substances collées aux lames peuvent causer un blocage susceptible d’affaiblir le système mécanique.

Pour éviter cela, vous devez nettoyer soigneusement chaque partie de votre motoculture après chaque utilisation. Vous pouvez utiliser une brosse douce pour éliminer les salissures visibles. Si vous avez utilisé du liquide de coupe pour tondre votre pelouse, il faut bien rincer les lames et le carter avec un jet d’eau sous pression.

Il existe aussi des produits spéciaux conçus pour nettoyer efficacement les machines motorisées sans endommager leurs composants internes. Assurez-vous simplement que tout produit que vous utilisez ne contient pas d’ingrédients corrosifs qui pourraient nuire à la machine.

N’oubliez pas que même si vous n’utilisez pas souvent votre engin motorisé, il peut encore accumuler suffisamment de poussière et de particules nuisibles au fil du temps. S’il reste inutilisé pendant plusieurs mois consécutifs sans être correctement stocké et entretenu, il pourrait y avoir des risques qu’il ne fonctionne plus normalement lorsque vous en aurez besoin.

Vérifiez les niveaux d’huile et de carburant avant chaque utilisation

Lorsque vous utilisez une machine motorisée, pensez à bien vérifier régulièrement les niveaux d’huile et de carburant avant chaque démarrage. L’utilisation d’une motoculture avec un faible niveau d’huile peut causer des dommages irréparables au moteur.

Pour éviter cela, commencez par consulter le manuel du propriétaire pour connaître la quantité exacte d’huile requise pour votre équipement. Utilisez la jauge fournie ou dévissez le bouchon de remplissage pour vérifier si l’huile se situe dans la plage normale. Si vous constatez que le niveau est bas, ajoutez suffisamment d’huile jusqu’à ce qu’il atteigne la marque supérieure sur la jauge.

De même, assurez-vous aussi que votre machine a toujours suffisamment de carburant. Vous pouvez vérifier le niveau en consultant l’affichage sur votre réservoir ou en utilisant une jauge externe.

Il est aussi recommandé de changer régulièrement l’huile et le filtre à huile selon les instructions du fabricant afin d’éviter toute accumulation excessive dans le système. Pensez aussi à vidanger correctement tout excès au moment nécessaire, plutôt que de trop remplir inutilement votre appareil.

Des contrôles réguliers simples peuvent contribuer grandement aux performances optimales et à la durée de vie maximale possible de votre équipement de motoculture.

Partager.