L’utilisation d’un engrais localisé sur maïs pour un meilleur rendement et une limitation des pertes

L’utilisation d’un engrais localisé sur maïs pour un meilleur rendement et une limitation des pertes

Le démarrage d’une culture détermine en grande partie le succès de la production. Les jeunes pousses peinent souvent à démarrer leur croissance du fait de leurs racines faiblement développées. Les échanges de la terre au végétal se font en effet par absorption des éléments nutritifs au niveau de la racine. Un engrais localisé présente de nombreux avantages pour accroître ces échanges entre les racines et le sol et faciliter la croissance du végétal. En favorisant le développement racinaire, ces produits accélèrent la phase de démarrage de croissance végétative avec un effet collatéral positif sur l’acidification des sols.

L’utilisation d’un engrais localisé comme réponse adaptée aux besoins du sol et de la plante

Nourrir le sol localement en azote et phosphore pour alimenter la plante

Contrairement aux engrais classiques par épandage en surface, l’utilisation d’un engrais localisé va permettre :

  • D’apporter au semis un dosage proche des besoins nutritifs.
  • D’activer les réactions physiologiques nécessaires à la croissance des racines et des feuilles par la synergie azote-phosphore au plus près des racines.
  • De diminuer les pertes en azote.

Accroître le développement racinaire pour favoriser l’absorption

La stimulation du développement racinaire n’a évidemment pas comme seul intérêt d’accélérer la croissance de la plante :

  • Elle assure un meilleur départ aux jeunes pousses dans des conditions météorologiques rudes (sol froid)
  • Elle permet aux jeunes plantules de passer les stades sensibles aux parasites.
  • Elle permet une construction rapide de l’appareil végétatif pour laisser plus de temps à la phase d’accumulation d’amidon dans les feuilles pour remplir les grains de façon optimale.

Il existe différentes compositions d’engrais localisé, sur maïs. Ce sont des engrais NP complémentés en zinc et magnésie.

Le choix de la localisation d’engrais starter au semis, outre des arguments d’efficacité évidents, peut s’entendre d’un point de vue durable, pour l’agriculteur et son environnement par la limitation des pertes.

Les effets collatéraux positifs

Économiques et écologiques : moins de perte de nitrates

Un agriculteur cherche à limiter à la fois les pertes de son investissement, et son impact sur l’environnement. Avec cet engrais localisé,  les effets positifs sont doublés :

  • Impact économique : Azote et phosphore ainsi localisés vont être idéalement absorbés par les racines des plantes. Il y aura beaucoup moins de perte.
  • Impact écologique : l’optimisation de l’absorption de l’azote générera moins de perte par lessivage du nitrate et de volatilisation de l’ammoniaque.

Sanitaires et climatiques : protection accrue

Une plante robuste résiste davantage aux agressions dont elle est l’objet : températures, taux d’humidité, champignons, stress hydrique…

La phase de démarrage de la culture est celle qui mérite le plus de soins et de précisions. Plus les solutions pour satisfaire ses besoins sont précises, plus la plante a de chance de croître en harmonie avec son environnement.

Les engrais localisés offrent aux agriculteurs une solution pour optimiser leur culture, tant en quantité qu’en qualité, tout en préservant la nature des excès d’azote et des pertes. L’agriculteur peut allier avec la localisation Rendement, qualité et protection de l’environnement.

A propos


Bienvenue sur Jardindivert

Moi c’est Claudie. Jardindivert, c’est mon petit blog perso. Je suis paysagiste dans l’Orne et je partage ici astuces et conseils pour vos jardins.





Lettre d’information

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!