Quel broyeur à végétaux choisir ?

Quel broyeur à végétaux choisir ?

Lorsqu’on a des feuilles ou des haies d’arbustes qui encombrent le jardin, il est souvent difficile de les transporter. D’où l’intérêt d’avoir en sa possession un broyeur de végétaux. C’est la solution idéale pour les réduire en copeaux, les recycler ou les utiliser dans le composteur. Plus important encore, il est également possible de les utiliser comme des paillis pour protéger vos plantes en hiver. Cependant, une question se pose : comment choisir un broyeur à végétaux qui peut convenir à vos besoins ?

Suivez le guide de Diamwood, l’expert en équipement !

broyeur vegetaux

Les facteurs décisifs liés aux végétaux

Un broyeur n’aura pas les mêmes caractéristiques techniques en fonction de l’envergure des travaux à effectuer. Donc, il faut bien définir vos besoins pour choisir votre broyeur. En effet, si vous n’avez qu’un petit jardin avec des végétaux verts et tendres, vous n’avez donc besoin que de broyer les feuillages, les branchages et les autres petits déchets tels que les feuilles mortes, les fleurs fanées… Donc, un broyeur classique à plateau tournant ou à système de coupe à lame peut largement vous suffire. Privilégiez une puissance de 2000 W pour permettre une coupe de branches jusqu’à 35 mm de diamètre. Par contre, si vous disposez d’un jardin d’une surface plus ou moins grande, vous avez donc besoin de broyer des branches qui peuvent atteindre 40 mm de diamètre. Dans ce cas, n’hésitez pas à orienter votre choix vers un broyeur électrique de 2200 à 2500 W et un système de lame à rotor porte-couteaux et une goulotte en entonnoir afin de passer facilement les gros branchages. En outre, si vous avez un grand jardin, et donc, des branches de bois dur et des haies plus denses, pensez à utiliser un broyeur à rotor porte-couteaux capables d’atteindre 50 mm de diamètre. De plus, privilégiez un broyeur à moteur thermique de 205 cc.

Les facteurs décisifs liés au jardinier

Bien que la plupart des modèles de broyeur soient simples d’utilisation, vous devrez toujours garder en tête que les travaux doivent être un plaisir et non une corvée. Du coup, le déplacement de cette machine doit être facile. N’hésitez pas à orienter votre choix vers un broyeur plus ou moins léger (entre 10 à 30 kg) et vers un modèle muni de roulettes. Ainsi, vous pourrez facilement le porter à proximité des branches à tailler. De plus, lorsqu’il faut passer les branches dans le broyeur, il faut qu’il vous garantisse une sécurité optimale. Plus la goulotte d’approvisionnement est haute et étroite, plus elle est sécuritaire. D’ailleurs, c’est ainsi que vous obtiendrez des branches rectilignes et bien nettoyées des feuillages. Il faut noter également que lorsque ce tube est en forme d’entonnoir, vous gagnez plus de temps pour broyer les végétaux. Aussi, si jamais le modèle de votre broyeur n’est pas muni d’un bac de ramassage, vous devrez étendre une bâche sous la goulotte d’approvisionnement. Dans ce cas, privilégiez un modèle avec une goulotte d’éjection verticale pour éviter qu’elle s’engorge. Le niveau sonore doit également être un critère de choix d’un broyeur. Si les broyeurs à rotor porte-couteaux sont les modèles les moins bruyants sur le marché, cela ne vous dispensera pas du port d’un casque antibruit ou des bouchons…

Les facteurs décisifs liés au broyeur

Le système de coupe En ce qui concerne les critères de choix liés au broyeur, vous devrez d’abord privilégier un système de broyage qui convient parfaitement à vos besoins. En effet, le broyeur à plateau tournant à lames dispose des couteaux réversibles, d’un moteur rapide qui peut faire tourner le plateau à grande vitesse. Généralement, le moteur est couplé à un engrenage complémentaire. Bruyante, cette machine offre la possibilité de broyer des branches jusqu’à 40 mm de diamètre. Quant au broyeur à rotor porte-couteaux, c’est une roue crantée qui peut couper les branches en petites rondelles. De plus, elle est couplée avec un engrenage très élevé. Bien que le moteur ne puisse faire tourner le rotor que lentement, c’est également le broyeur le plus plébiscité sur le marché. Et pour cause, en cas de bourrage, vous n’avez qu’à inverser le sens de rotation de la roue. Il existe également d’autres systèmes de broyage tels que le système à turbine (avec un entonnoir profilé) et le broyage par fléau mobile (la branche est aspirée avant d’être découpée par 12 fléaux mobiles) La puissance du moteur Si vous prévoyez utiliser fréquemment votre broyeur au cours d’une année, il est conseillé d’orienter votre choix vers un modèle à moteur thermique. C’est également le cas si vous avez un grand jardin. Par contre, si vous avez un jardin dont sa superficie est plus ou moins raisonnable, et que vous prévoyez l’utiliser seulement en automne, un broyeur électrique s’avère le plus adapté. Le couple d’engrenage Il convient de noter que le couple d’engrenage influence la capacité de coupe de votre broyeur. Plus il est élevé, plus cette dernière sera meilleure. Par exemple, un couple d’engrenage de 12 Nm peut atteindre un diamètre de branches de 35 mm tandis qu’un couple de 650 Nm peut broyer des branches de 4 cm de diamètre. Pour couronner le tout, le choix d’un broyeur à végétaux dépend tout simplement de vos besoins de confort d’utilisation et de sécurité. Ensuite, il faut prendre en compte l’envergure des travaux à effectuer pour déterminer le modèle le plus adapté.

Diamwood, l’expert en équipement peut vous accompagner dans votre choix. N’hésitez pas à visiter son site pour plus d’informations.

A propos


Bienvenue sur Jardindivert

Moi c’est Claudie. Jardindivert, c’est mon petit blog perso. Je suis paysagiste dans l’Orne et je partage ici astuces et conseils pour vos jardins.





Lettre d’information

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!