Automne : comment bien entretenir son jardin ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les travaux de jardinerie d’automne vont permettre à votre jardin de bien survivre dans la période froide où il vous sera difficile de l’entretenir. Un certain nombre de tâches est alors à faire. Vous devez effectuer des nettoyages, tailler vos gazons… Aussi, la tonte sera nécessaire et vous devez aussi mettre à l’abri vos outils. De même, les végétaux doivent être préparés à affronter le froid qui s’annonce. Mais comment vous pouvez réellement prendre soin de votre jardin en automne ? Découvrez les bons gestes dans les prochaines lignes de votre article.

 On fait le grand nettoyage

Votre jardin doit être propre et bien présentable pour l’hiver qui s’annonce. Autrement, vous ne pourrez pas profiter de votre pelouse après la période de gel. En automne, vous devez alors débarrasser de votre pelouse, toutes les feuilles mortes. Ces feuilles ne seront pas forcément jetées, mais elles peuvent vous servir à faire du compost. N’oubliez pas que ces feuilles mortes empêchent votre gazon de respirer ou de voir de la lumière. Vous pouvez utiliser le souffleur broyeur pour sa rapidité. Pensez également à vous débarrasser des fleurs fanées.

A lire en complément : Les outils essentiels pour un entretien de jardin réussi

Arranger le gazon

Votre gazon a besoin d’être bien arrangé en cette période pour que vous en profitiez bien au printemps. Une fois, les feuilles mortes enlevées, vous devez réaliser une dernière tonte de votre gazon. Ici, vous pouvez utiliser le robot de tonte pour tondre votre gazon. Cependant, sachez que le robot de tonte ne suffira pas à bien redéfinir vos gazons, car il ne pourra pas travailler le long des terrasses, le contour des arbres… Il est alors important d’utiliser un rotofil comme le Black & Decker GLC3630l20. Pendant que vous y êtes, il faudra aussi tailler vos haies. Vous devez également tailler les végétaux à floraison estivale. Ici, la taille sera faite stratégiquement et pas trop sévèrement pour permettre à votre arbuste de mieux se développer.

Penser à la protection des plantes

En hiver, les plantes sont plus à plaindre, car elles sont les plus exposées. Un geste doit être fait à leur égard pour leur permettre de survivre durant cette période. Vous pouvez mettre à l’abri les plantes qui sont encore dans les pots. Vous pouvez les mettre dans votre véranda ou terrasse. Pour ce qui est des plantes en potager, vous devez le pailler sur une dizaine de centimètres. Vous pouvez utiliser des aiguilles de sapin, des feuilles mortes ou encore des résidus végétaux compacts. Les plantes de massifs fragiles peuvent être enveloppées dans une voile hivernale. Ainsi, elles pourront mieux résister en cette période de gel.

A lire également : Comment installer un passe-pied sur son gazon ?

Planter pour l’automne et le printemps avant de nettoyer vos outils

Tout est fin prêt pour que vous vous reposiez et que vous laissiez également votre pelouse se reposer. Mais avant cela, vous pouvez fleurir à nouveau votre jardin en plantant des vivaces en automne. Le choix peut être tourné vers les violettes, les giroflées… De même, vous pouvez en profiter pour ajouter des plantes de printemps comme les tulipes.

À présent, nettoyez vos outils de jardinage et rangez-les dans votre garage pour vous en servir à nouveau pendant les beaux jours.

Préparer le sol pour l’hiver

Une étape essentielle de l’entretien du jardin en automne est la préparation du sol pour l’hiver. En effet, un sol bien préparé favorisera la croissance et la santé de vos plantations au printemps prochain. Pour commencer, il est recommandé d’enlever les mauvaises herbes qui ont pu se développer pendant la saison estivale. Utilisez une binette ou un râteau pour retirer ces indésirables en veillant à ne pas endommager les racines des plantations existantes.

Vous pouvez enrichir le sol en y apportant de la matière organique. Cette dernière permettra d’améliorer sa structure et sa fertilité. Vous avez plusieurs options à votre disposition : vous pouvez utiliser du compost maison si vous en disposez ou acheter du compost prêt à l’emploi dans un magasin spécialisé. Répartissez-le généreusement sur toute la surface du jardin et mélangez-le délicatement avec le sol à l’aide d’une fourche-bêche.

Il est aussi recommandé de protéger les zones sensibles comme les massifs de fleurs vivaces ou les arbustes fragiles contre le gel hivernal. Une bonne couche de paillis peut être utilisée à cette fin. Choisissez un paillis organique tel que des feuilles mortes, des écorces broyées ou encore de la paille sans traitement chimique afin qu’il se décompose naturellement au fil du temps tout en préservant une certaine isolation thermique.

N’oubliez pas d’arroser abondamment votre jardin avant que le froid ne s’installe. Cela permettra aux plantations de bien s’hydrater avant l’hiver et de résister plus facilement aux températures basses.

Prévoir l’arrosage en automne

L’automne est une période charnière pour l’arrosage du jardin. En effet, les besoins en eau des plantations évoluent avec le changement de saison. Il faut fournir aux végétaux la quantité d’eau nécessaire à leur développement optimal.

Il faut surveiller attentivement les précipitations naturelles. Si vous habitez dans une région où les pluies automnales sont abondantes, il se peut que vous n’ayez pas besoin d’intervenir souvent pour arroser vos plantations. Dans ce cas-là, laissez la nature faire son travail et évitez tout excès d’eau qui pourrait nuire aux racines des végétaux.

Si vous habitez dans une zone où les précipitations sont moins fréquentes ou insuffisantes, il faudra veiller à maintenir un apport en eau régulier. Les arbres et arbustes

Partager.