Comment reconnaître un bon broyeur de végétaux ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le broyeur de végétaux est un outil de jardinage qui permet de broyer les déchets verts. Aujourd’hui, on compte divers types de broyeurs de végétaux que vous avez la possibilité de choisir en fonction de plusieurs critères dont l’intensité d’usage, le volume de traitement ainsi que le type de branchage. Voici quelques critères pour reconnaître un bon broyeur de végétaux.

Les broyeurs de végétaux électriques à rotor

On compte à ce jour quatre types de broyeurs de végétaux que l’on répartit entre les broyeurs qui fonctionnent à l’électricité et les broyeurs thermiques. Même si vous recherchez le meilleur broyeur de végétaux actuellement, le choix devra se faire selon l’utilisation que vous comptez en faire.

A lire aussi : Coupe-bordure ou débroussailleuse ? Nos conseils

Il y a les broyeurs de végétaux électriques à rotor. Ces types de broyeurs permettent de compacter les feuillages et branchages à travers un broyage efficace. C’est un type de broyeur qui permet d’effectuer le traitement des branches ayant des diamètres de plus de 35 mm. S’il arrive que le système soit bloqué avec une branche, vous avez la possibilité de poursuivre vos travaux dans l’autre sens. L’autre avantage du broyeur à rotor, c’est que le niveau sonore généré lorsqu’il est en marche est limité du fait du caractère silencieux du moteur.

Les broyeurs de végétaux électriques à turbine

Les broyeurs de végétaux à turbine sont des équipements qui disposent pratiquement des mêmes fonctionnements que les broyeurs à rotor. La différence ici, c’est que les broyeurs à turbine sont beaucoup plus résistants que les autres types de broyeurs. Ils peuvent à la fois broyer les bois durs, les arbres fruitiers, et même les grosses branches.

A lire en complément : Bien choisir une tondeuse à gazon : 6 astuces pratiques

Les broyeurs de végétaux électriques à disques porte-lames

Les broyeurs de végétaux électriques à disques porte-lames sont des broyeurs qui fonctionnent comme des robots de cuisine. Ce sont des broyeurs très efficaces lorsqu’on s’en serre seulement sur de petites surfaces. Ils sont aussi intéressants quand il s’agit de les utiliser de façon ponctuelle. Par contre, ce ne sont pas des broyeurs adaptés aux branchages à grand diamètre. On les retrouve en entrée de gamme, mais avec des performances limitées dans le temps.

Les broyeurs thermiques de végétaux

Enfin, il y a les broyeurs thermiques de végétaux qui sont beaucoup plus intéressants pour les usages professionnels. Ce sont des appareils qui proposent des performances supérieures pour le broyage des branches les plus dures et des branches à grande épaisseur.

Toutefois, les moteurs à essence dont ils disposent consomment énormément en carburant et génèrent un niveau de bruit assez important.

Le diamètre de coupe adéquat pour vos besoins

Les diamètres de vos branchages vont déterminer votre choix de broyeur de végétaux. On retrouve trois sortes de diamètres de coupe au niveau des broyeurs.

Il y a les diamètres de coupe qui sont inférieurs à 35 mm. Les équipements disposant de ces petits diamètres sont intéressants pour le broyage de branchages tendres et souples ayant moins de 35 mm.

En outre, il y a les branchages de moins de 40 mm. Ces derniers pourront être traités avec des broyeurs ayant entre 38 et 40 mm de diamètre de coupe. Vous pourrez utiliser ces broyeurs pour les haies, les conifères et autres grands arbustes.

Enfin, il y a les bois durs et autres grosses branches ayant des diamètres supérieurs à 40 mm. Un équipement de 60 mm de diamètre de coupe pourra en venir à bout.

Les critères de sécurité à prendre en compte lors de l’utilisation d’un broyeur de végétaux

La sécurité est un critère important lors de l’utilisation d’un broyeur de végétaux. Il est crucial de porter des gants, des lunettes et des chaussures fermées pour éviter les accidents. Pensez à bien lire la notice du broyeur avant toute utilisation.

Les appareils modernisés sont équipés d’une sécurité supplémentaire qui permet l’arrêt automatique en cas de blocage ou lorsque la trémie n’est pas correctement fermée. Cette fonctionnalité réduit considérablement le risque d’accidents.

Il est aussi recommandé que les enfants ne se trouvent pas à proximité pendant le processus de broyage et qu’ils ne manipulent jamais eux-mêmes cet outil dangereux.

Pensez à nettoyer régulièrement votre machine après chaque usage afin d’éviter tout risque lié aux résidus restants dans le dispositif.

La sécurité doit être une préoccupation majeure pour tous ceux qui utilisent un broyeur de végétaux. Si vous prenez toutes ces précautions indispensables, vous aurez une expérience positive avec votre outil et éviterez les accidents potentiels.

Les avantages écologiques et économiques du compostage pour valoriser les déchets verts obtenus avec un broyeur de végétaux

Le broyage des déchets verts avec un broyeur de végétaux est une excellente façon de les valoriser et d’obtenir du compost. Effectivement, le compostage offre plusieurs avantages écologiques et économiques.

En compostant vos déchets verts, vous réduisez considérablement la quantité de déchets envoyés à la poubelle. Cela diminue l’emprise sur les sites d’enfouissement qui sont déjà saturés dans certaines régions.

Le compost que vous obtenez peut être utilisé pour enrichir votre sol naturellement sans avoir recours aux engrais chimiques coûteux. Le jardin deviendra plus sain car votre nouveau terreau sera riche en nutriments essentiels tels que l’azote, le phosphore et le potassium.

Mais ce n’est pas tout ! Le compostage permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des déchets vers leur destination finale. Si davantage de personnes commencent à composter leurs résidus alimentaires ainsi que leurs débris verts grâce aux broyeurs végétaux modernisés, cela contribuera significativement à réduire notre empreinte environnementale collective.

Utiliser un broyeur de végétaux afin d’améliorer son jardin a plusieurs avantages indéniables : moins de résidus envoyés vers les sites d’enfouissement ; production gratuite et naturelle d’un fertilisant organique pour votre jardin ; diminution du coût des engrais chimiques et, enfin, une réduction de la pollution liée aux transports. C’est donc un choix judicieux pour contribuer à l’environnement tout en préservant son jardin.

Partager.