Le cannabis pourrait-il aider l’agriculture régénérative ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plusieurs pays au monde sont de gros producteurs de cannabis. C’est le cas de l’Afghanistan, le Maroc, le Pakistan, etc. En dépit de son rendement monétaire, la culture du cannabis produit sur les sols cultivés, des impacts déterminants qui ne semblent pas à priori favoriser l’agriculture régénératrice. Toutefois, cette plante pourrait aider l’agriculture régénératrice dans son essor. Découvrez cela dans cet article.

Généralités sur le cannabis et l’agriculture régénérative

Le cannabis est une molécule que produit une plante (le chanvre indien). Elle est encore appelée la marijuana, la ganja, ou encore le joint. Il fait partie des excitants qui sont le plus cultivés au monde. Il vient de l’Asie en réalité. Il est utilisé d’une part comme de la drogue, et d’autre part comme un produit pharmaceutique. Dans certains pays, la culture de cette plante est autorisée par la loi. Par contre, dans d’autres, elle est interdite ou du moins limitée.

A voir aussi : Les bénéfices du jardinage biologique et les astuces pour commencer un jardin bio

L’agriculture régénératrice quant à elle, constitue un ensemble de pratiques agricoles ayant pour objectif primordial de donner naturellement du renfort à la qualité des sols ou de restituer à ces derniers leur fertilité. C’est des pratiques issues des traditions paysannes naturelles en provenance du monde. Par ailleurs, ces pratiques sont fondées sur les recherches et innovations du monde moderne.

Le cannabis pourrait-il aider l’agriculture régénératrice ?

Selon les chercheurs californiens du nord, à l’issue d’une analyse sur la culture extensive, ils ont conclu que :

Lire également : Comment choisir les bons semis pour votre potager

  • Les sols, de même que les écosystèmes de la zone cultivée étaient manifestement endommagés ;
  • La culture du cannabis a besoin d’une forte quantité d’eau et occasionne les sécheresses ;
  • Les composés volatils qui sont à l’origine de l’odeur du cannabis sont capables d’augmenter les niveaux d’ozone aux alentours des exploitations à grande échelle ;
  • La pollution des eaux par l’usage des produits chimiques résiduels…

cannabis pourrait-il aider l'agriculture régénérative

Malgré tout cela, le cannabis pourrait produire quelques effets bienfaisants en vue d’aider l’agriculture régénératrice. En effet :

  • il est capable de retenir les substances toxiques des terres polluées pour les transformer en terres fertiles avec le temps, ce qui constitue un bon essor pour l’agriculture régénératrice ;
  • il défavorise la croissance des mauvaises herbes ;
  • ses tiges ont plusieurs centaines d’applications favorables à l’écologie ;

Les producteurs peuvent donc convertir la culture du cannabis en une culture régénératrice. Cela demande juste un peu d’efforts. Dès lors qu’une nouvelle exploitation (agriculture régénératrice) est mise en place, elle produit de nombreux avantages non seulement au profit des producteurs, mais aussi au profit des consommateurs. Pour plus d’information sur ces bienfaits, notez que l’agriculture régénératrice vise à :

  • favoriser la restauration des écosystèmes,
  • favoriser l’équilibre naturel des sols ;
  • prévenir ou diminuer les parasites de façon naturelle ;
  • réduire de façon remarquable la consommation d’eau ;
  • faire la réduction de la consommation énergétique ;
  • éliminer les engrais, de même que les pesticides chimiques ;
  • à améliorer la saveur la saveur des produits dérivés du cannabis ;
  • à générer une quantité plus importante de composés qui sont d’un bénéfice attesté ;
  • éliminer les résidus chimiques ;
  • à développer de nouvelles variétés, ainsi que les lignées qui sont localement adaptées, etc.

Les avantages de la culture de cannabis pour la régénération des sols

Au vu de tout ce qui précède, les avantages de la culture du cannabis pour l’agriculture régénératrice sont manifestement nombreux. Effectivement, cette plante est capable d’améliorer la qualité des sols et de réduire leur taux d’acidité. Elle permet aussi de réduire le nombre d’engrais chimiques utilisés dans les cultures.

La culture du cannabis peut donc être bénéfique à plusieurs niveaux :
• Elle peut aider à restaurer les terres endommagées en raison des mauvaises pratiques agricoles ;
• Elle peut améliorer la qualité des sols en ajoutant des nutriments naturels tels que l’azote ;
• Elle aide à prévenir ou à réduire les parasites grâce aux propriétés antibactériennes et antifongiques du cannabis ;
• La culture régénérative du cannabis nécessite une quantité moins importante d’eau par rapport aux autres cultures traditionnelles.

Vous devez noter que le cannabis contient une grande quantité de composés utiles pour l’environnement tels que la chlorophylle et les flavonoïdes. Ces derniers ont un rôle important dans la lutte contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire. Bien qu’il existe certainement quelques défis liés au développement de l’industrie régénératrice du cannabis, ces problèmes peuvent être surmontés avec le temps et avec un engagement total en faveur de pratiques agricoles durables.

Dans une période où nous sommes confrontés aux effets néfastes des changements climatiques ainsi qu’à ceux dus à nos habitudes alimentaires inadaptées, adopter une agriculture durable est l’opportunité de protéger notre planète et nos ressources naturelles. La culture du cannabis peut donc être un atout majeur pour atteindre cet objectif crucial.

Comment le cannabis peut-il favoriser la biodiversité dans les cultures régénératives ?

Au-delà des avantages évoqués précédemment, le cannabis peut aussi favoriser la biodiversité dans les cultures régénératives. Effectivement, cette plante a un impact positif sur la faune et la flore qui l’entourent.

Le cannabis est une culture relativement facile à cultiver, car elle nécessite peu d’intrants pour pousser. Cela signifie qu’elle ne requiert pas autant d’eau ni de nutriments que les autres cultures agricoles traditionnelles telles que le maïs ou le soja. Contrairement aux monocultures qui ont tendance à appauvrir les sols, la culture du cannabis enrichit plutôt ceux-ci en ajoutant des éléments nutritifs tels que l’azote.

En tant qu’agriculture régénérative, celle-ci vise à restaurer et protéger l’écosystème environnant tout en produisant des récoltes saines et durables pour notre alimentation quotidienne. Le cannabis se prête donc parfaitement à ce type de pratiques agricoles respectueuses de notre environnement.

Puisque cette plante attire naturellement certains insectivores tels que les abeilles et autres pollinisateurs bénéfiques tels que les papillons nocturnes, cela permet aussi une meilleure pollinisation dans votre jardin ou votre champ si vous décidez de diversifier votre production avec davantage de variétés florales attirantes pour ces derniers.

Dans un monde où la biodiversité décline rapidement face au changement climatique ainsi qu’à nos habitudes alimentaires inadaptées, la culture du cannabis peut être une solution pour aider à restaurer l’écosystème et soutenir notre alimentation durablement. La diversification des cultures avec cette plante représente ainsi un moyen de renforcer la biodiversité agricole tout en contribuant positivement à nos terres.

Il faut envisager l’agriculture régénérative. En intégrant cette plante dans vos pratiques agricoles durables, vous pouvez profiter d’une récolte plus saine et nutritive tout en protégeant l’environnement grâce aux nombreux avantages qu’elle offre. Alors pourquoi ne pas envisager d’intégrer le cannabis à votre prochaine saison ?

Partager.