Le cannabis pourrait-il aider l’agriculture régénérative ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plusieurs pays au monde sont de gros producteurs de cannabis. C’est le cas de l’Afghanistan, le Maroc, le Pakistan, etc. En dépit de son rendement monétaire, la culture du cannabis produit sur les sols cultivés, des impacts déterminants qui ne semblent pas à priori favoriser l’agriculture régénératrice. Toutefois, cette plante pourrait aider l’agriculture régénératrice dans son essor. Découvrez cela dans cet article.

Généralités sur le cannabis et l’agriculture régénérative

Le cannabis est une molécule que produit une plante (le chanvre indien). Elle est encore appelée la marijuana, la ganja, ou encore le joint. Il fait partie des excitants qui sont le plus cultivés au monde. Il vient de l’Asie en réalité. Il est utilisé d’une part comme de la drogue, et d’autre part comme un produit pharmaceutique. Dans certains pays, la culture de cette plante est autorisée par la loi. Par contre, dans d’autres, elle est interdite ou du moins limitée.

A lire en complément : L’utilisation d’un engrais localisé sur maïs pour un meilleur rendement et une limitation des pertes

L’agriculture régénératrice quant à elle, constitue un ensemble de pratiques agricoles ayant pour objectif primordial de donner naturellement du renfort à la qualité des sols ou de restituer à ces derniers leur fertilité. C’est des pratiques issues des traditions paysannes naturelles en provenance du monde. Par ailleurs, ces pratiques sont fondées sur les recherches et innovations du monde moderne.

Le cannabis pourrait-il aider l’agriculture régénératrice ?

Selon les chercheurs californiens du nord, à l’issue d’une analyse sur la culture extensive, ils ont conclu que :

A voir aussi : Quelles sont les meilleures distractions pour les enfants ?

  • Les sols, de même que les écosystèmes de la zone cultivée étaient manifestement endommagés ;
  • La culture du cannabis a besoin d’une forte quantité d’eau et occasionne les sécheresses ;
  • Les composés volatils qui sont à l’origine de l’odeur du cannabis sont capables d’augmenter les niveaux d’ozone aux alentours des exploitations à grande échelle ;
  • La pollution des eaux par l’usage des produits chimiques résiduels…

cannabis pourrait-il aider l'agriculture régénérative

Malgré tout cela, le cannabis pourrait produire quelques effets bienfaisants en vue d’aider l’agriculture régénératrice. En effet :

  • il est capable de retenir les substances toxiques des terres polluées pour les transformer en terres fertiles avec le temps, ce qui constitue un bon essor pour l’agriculture régénératrice ;
  • il défavorise la croissance des mauvaises herbes ;
  • ses tiges ont plusieurs centaines d’applications favorables à l’écologie ;

Les producteurs peuvent donc convertir la culture du cannabis en une culture régénératrice. Cela demande juste un peu d’efforts. Dès lors qu’une nouvelle exploitation (agriculture régénératrice) est mise en place, elle produit de nombreux avantages non seulement au profit des producteurs, mais aussi au profit des consommateurs. Pour plus d’information sur ces bienfaits, notez que l’agriculture régénératrice vise à :

  • favoriser la restauration des écosystèmes,
  • favoriser l’équilibre naturel des sols ;
  • prévenir ou diminuer les parasites de façon naturelle ;
  • réduire de façon remarquable la consommation d’eau ;
  • faire la réduction de la consommation énergétique ;
  • éliminer les engrais, de même que les pesticides chimiques ;
  • à améliorer la saveur la saveur des produits dérivés du cannabis ;
  • à générer une quantité plus importante de composés qui sont d’un bénéfice attesté ;
  • éliminer les résidus chimiques ;
  • à développer de nouvelles variétés, ainsi que les lignées qui sont localement adaptées, etc.

Partager.