Bassin extérieur : que faire en hiver ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’hiver arrive avec ses températures intenses et ses chutes de neige. Cette saison est difficile à vivre pour les hommes, les animaux et les végétaux. Les êtres vivants d’un bassin extérieur sont malheureusement les premiers à souffrir de la baisse des températures en hiver. Il existe néanmoins quelques conseils pratiques à connaître pour prendre soin du bassin extérieur en hiver.

Prenez soin de votre bassin extérieur en hiver

Pour être certain que votre bassin est à l’abri de la neige et du froid de l’hiver, il est indispensable d’entretenir les filtres et les pompes. Vous devez les nettoyer soigneusement uniquement avec l’eau du robinet. Cette opération vous permet également de détecter les filtres qui ne sont pas en bon état pour passer l’hiver.

A voir aussi : Location matériel de jardinage : La solution pratique pour un jardin magnifique

En cas de pompe ou de filtre endommagé, vous pouvez par exemple les remplacer avec du matériel de bassin d’O Fil de l’Eau, ou d’une autre enseigne réputée pour ses produits de qualité. Ce type de magasin propose du matériel (pompes pour bassin, filtre pression, aérateurs, compresseurs, filtre bassin, raccords…) pour l’aménagement et l’entretien des bassins d’intérieur et des aquariums, quelle que soit la saison. Si votre pompe et vos filtres sont en bon état de marche, débranchez-les et conservez-les dans un endroit sec et frais. Vous pouvez utiliser une pompe secondaire qui est mieux adaptée aux basses températures et au gel.

Durant l’hiver, il est également important d’enlever les déchets et les végétaux morts du bassin. L’idéal est de réaliser cette opération une fois par jour à l’aide d’une épuisette.

A lire en complément : Comment choisir le meilleur fournisseur de matériel électrique : guide pratique

entretien bassin extérieur hiver

Les poissons peuvent-ils tous rester en extérieur l’hiver ?

Les poissons vivent naturellement en extérieur dans les fleuves, les océans, les rivières et la mer. En hiver, ils descendent lentement au fond du bassin pour entrer en hibernation. Cela leur permet de rester au chaud, car l’eau du bassin est plus chaude en profondeur qu’à la surface.

Pendant cette saison, il est important de vérifier la qualité de l’eau pour être certain que les poissons survivent à l’extérieur. Si l’eau du bassin est de mauvaise qualité, elle peut provoquer des maladies chez les poissons et d’autres problèmes dans le bassin. Pour cela vous devez vous assurer que l’eau présente les caractéristiques suivantes :

  • pH entre 7 et 8,
  • nitrates = 0,5 mg/L,
  • nitrites = 0,15 mg/L,
  • ammoniac = 0,15 mg/L.

Après vérification, si l’eau est de mauvaise qualité, il est nécessaire d’utiliser les produits adaptés pour la rééquilibrer. Durant l’hiver, lorsque la température de l’eau est inférieure ou égale à 8 °C, il est préférable de ne pas trop nourrir les poissons. À ce moment-là, ils éprouvent des difficultés à métaboliser naturellement leur nourriture de tous les jours. Cependant, cette recommandation ne s’applique pas à certains poissons comme les esturgeons qui ont besoin de se nourrir tout au long de l’année.

Faut-il couvrir l’eau ?

En hiver, le bassin extérieur se salit généralement très vite. Pour le protéger, vous pouvez le recouvrir d’un filet à feuilles. Cela évite que les feuilles ainsi que les déchets tombent dans le bassin et détériorent la qualité de l’eau. Cette protection réduit également le risque que les prédateurs (hérons) de poissons n’envahissent le bassin.

Pour l’installation du filet, positionnez-le au niveau des bords du bassin puis tendez-le. Plantez des piquets de maintien tout autour du bassin (tous les 50 à 100 cm). Pour protéger le bassin des hérons par la même occasion, positionnez le filet à environ une hauteur de 30 ou 40 cm par rapport au niveau des berges.

Comment protéger les plantes aquatiques pendant l’hiver ?

Les plantations dans le bassin extérieur nécessitent une attention particulière en hiver. Si vous ne prenez pas les précautions nécessaires, la plupart des plantations risquent de mourir.

Pour protéger vos plantations aquatiques en hiver, il faut installer un chauffage pour maintenir l’eau à une température stable. Il existe plusieurs modèles sur le marché, qui fonctionnent avec l’électricité ou encore avec du gaz naturel.

À défaut de chauffage, vous pouvez aussi surveiller régulièrement la hausse et la baisse de température dans votre bassin afin de prendre les mesures adéquates au bon moment.

Pour éviter que les racines des plantations soient exposées aux grands froids durant l’hiver, elles doivent être placées plutôt profondément dans le sol lorsqu’elles sont installées initialement. Cela leur donne aussi plus d’accès à l’eau et permet ainsi qu’elle soit toujours disponible pour ces dernières même lorsque la surface gèle pendant quelques heures ou pendant plusieurs jours.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter le gel du bassin ?

En hiver, le gel est l’un des principaux ennemis de votre bassin extérieur. Vous devez prendre les précautions nécessaires pour éviter que l’eau ne gèle.

La première chose à faire est d’installer une pompe qui permettra de faire circuler l’eau. Effectivement, si l’eau reste immobile pendant plusieurs jours, elle risque fort de geler.

Il existe aussi des chauffages spécialement conçus pour empêcher la formation de glace dans un bassin extérieur. Ces appareils fonctionnent avec différents types d’énergie tels que le gaz ou encore l’électricité. Ils sont très efficaces et empêchent complètement la formation de glace sur la surface du bassin.

Si vous avez déjà installé un filtre à tambour et une pompe submersible dans votre bassin, vous devez vérifier que l’eau ne gèle pas. Gardez néanmoins en tête qu’il faut contrôler régulièrement les nutriments présents dans votre eau.

La dernière solution consiste simplement à tirer une bâche sur le dessus du bassin lorsque les températures baissent considérablement. Assurez-vous toutefois que cette bâche soit bien tendue afin qu’elle ne plonge pas sous la surface de l’eau : cela pourrait favoriser la prolifération de bactéries ou encore l’accumulation d’eau stagnante et impropre à vos plantations.

Quelle que soit votre solution choisie, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour avoir des conseils plus précis sur les précautions à prendre pour protéger efficacement votre bassin extérieur durant l’hiver.

Partager.